La Tour Elithis

Cette page présente un cas particulier de bâtiment à énergie positive.

Conçue pour allier esthétisme, efficience énergétique et intégration urbaine réussie, la tour Elithis a été inaugurée à Dijon (Côte d’or) en 2009. Les travaux de la tour Elithis ont débuté en décembre 2007, pour une livraison au 31 mars 2009. Sise sur une surface de 5 000 m2, dans la ZAC Clémenceau à Dijon, elle s’élève sur 10 niveaux (dont un niveau technique), culmine à 33,5 m et a coûté la bagatelle de sept millions d’euros.

image.jpg
  • Architecture générale

    L’architecture du bâtiment permet son intégration au site environnant (présence notamment de l’Auditorium et du Palais des Congrès) ; elle renvoie à une enveloppe de bâti optimale par sa composition et sa forme. Il n'existe pas de réelles économies sans un travail de mise en perspective de l'environnement urbain avec le projet, le tout accompagné d'une volonté farouche de chasser les m² superflus.

  • Performance énergétique

    Construite dans le souci de réduire au maximum son impact environnemental, la tour Elithis offre en effet une très haute efficience énergétique : réduction et régulation de la consommation d’énergie due au chauffage, à la ventilation et au rafraîchissement des locaux ; toiture plane en panneaux photovoltaïques pour couvrir la majorité des besoins énergétiques du bâtiment ; optimisation de l’apport en lumière naturelle dans les locaux et répartition du niveau d’éclairement pour une réduction des coûts d’éclairage… Pour alléger sa structure et réduire les ponts thermiques, le bâtiment a été majoritairement réalisé en verre, bois et aluminium laqué, ce qui lui confère, au-delà de son esthétisme, un caractère pérenne et d’entretien facile. La tour bénéficie également d’un bouclier thermique qui, outre sa fonction de protection, symbolise le combat engagé contre le réchauffement planétaire.
  • Loading...